IR Share

Industrial
relations
Share

Qui sommes nous? - Contact

Rechercher un IRDoc

Une agence de connaissances :

IR Share est une agence de partage d’informations, de documentations et de compétences pour les managers RH et les représentants du personnel. Le site IR Share est un point unique d’accès aux questions relatives au droit du travail et aux relations sociales en Europe et dans le monde. L'agence IRshare opère via des publications en ligne, des groupes de travail, des formations consacrées à ces thématiques et un réseau d'experts.
IR Share réalise le contenu rédactionnel de la revue Liaisons sociales Europe et est le correspondant national, pour la France, de la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail (Eurofound)
Ouvrir/Fermer

Rechercher un IRDoc

Rester informé ! RSS

  • IRClub IR Club est un lieu de partage d’informations, de documentations et de compétences pour les managers RH

    Découvrir !

19

Dossier sur les relations sociales en Lituanie

À l'occasion de la présidence lituanienne de l'Union européenne, IR Share et Liaisons sociales Europe proposent une plongée dans le système des relations sociales lituaniennes.

Depuis le 1er juillet 2013, la Lituanie a pris la présidence de l’Union euro- péenne pour six mois. Cet État balte, présidé par Dalia Grybauskaite, ancienne commissaire européenne au Budget dans la Commission Barroso I, compte 3,2 millions d’habitants et endosse pour la première fois les habits de la présidence tournante de l’UE depuis son adhésion en 2004. Pour les six prochains mois, la Lituanie devra en particulier faire avancer le dossier de la directive sur l’encadrement du détachement des travailleurs. Anéantis pendant toute la période d’occupation par l’Union soviétique, les partenaires sociaux ont dû se reconstruire à partir de 1991. Si les employeurs semblent avoir réussi à s’organiser plus rapidement pour défendre leurs intérêts, le chemin a été plus long pour les syndicats. Assimilés au système soviétique par la population, ils ont fini par acquérir une meilleure image – un tiers des Lituaniens leur font désormais confiance – et à se coordonner pour adopter des positions communes. Les partenaires sociaux ont retrouvé le chemin de la table de négociations et parviennent à un « bon dialogue social », comme l’indique le président de la principale organisation syndicale du pays. Cependant, le dialogue social demeure inexistant au niveau sectoriel et encore peu développé dans les entreprises où, crise aidant, les salariés ont préféré faire le dos rond plutôt que de s’exposer à une perte d’emploi en cas de syndicalisme trop actif.
Une attitude compréhensible tant le pays a été frappé de plein fouet par la crise, avec une chute de près de 15 % du PIB en 2009 et un taux de chômage à 18,3 % en 2010. Si le discours officiel du gouvernement, issu d’une coalition de gauche, consiste à louer les efforts entrepris pour renouer avec la croissance, il passe sous silence le fait que ni les salaires réels ni les prestations sociales n’ont retrouvé leur niveau antérieur à la crise.

Le dossier comprend un article sur la récente renaissance du dialogue social lituanien, une présentation des principaux partenaires sociaux, un article sur un programme gouvernemental visant à renforcer le dialogue social, une interview exclusive d'Arturas Cerniauskas, président de la confédération des syndicats lituaniens (lPsK).

Information sur ce document

  • PrivéOuverture compte nécessaire
  • PrivéArticle payant
  • Pays concerné(s) : Lituanie
  • Nature du document : Rapport
  • Cet article appartient aux thématique(s) :
    • Relations sociales

Les dates du documents

  • Date de publication : 11/07/2013

Fermer